Historique de la transformation
A compter de l'apparition du moteur 845cc, toutes les générations de Renault 4 ont reçu le système 4x4 Sinpar (le prototype était sur une base de fourgonnette en 1962) :
- Boites 3 vitesses 334 "ronde" à moteur Billancourt 845cc
- Boites 4 vitesses 334 "ronde" à moteur Billancourt 845cc
- Boites 4 vitesses 354 "carrée" à moteur Cléon 1108cc

Chaque 4L Sinpar doit normalement posséder au minimum sa plaque de transformation Sinpar ou SOMAC (après la reprise de Sinpar par Renault en 1980) indiquant le type du véhicule et un numéro de transformation en plus de différents renseignements dépendant de l'année de transformation.

Par contre il n'est pas obligatoire de trouver une indication sur la carte grise. Certaines sont identifiées "Renault 4 Sinpar" ou "Renault 4 Mod" (pour modifié), d'autres non.
Plaque d'identification Sinpar

Modification apportées par Sinpar pour les 4x4
Boite de vitesses :
- Sinpar utilise un couple conique spécifique (en 6x28, 7x33 ou 8x33) et l'arbre secondaire, plus long que celui d'une R4 normale, reçoit à son extrémité un pignon d'entrainement destiné à transmettre le mouvement vers le pont arrière via un carter de nez de boite spécifique portant une référence brut de fonderie qui abrite un pignon d'entrainement, un pignon de renvoi et un pignon de crabot.
- Le pignon d'accouplement de l'arbre de transmission est logé dans un carter spécifique le long du carter de boite d'origine.
- Sur demande, une "Super Première", plus courte que la première d'origine, est disponible, elle est identifiée sur le nez de boite par les lettres SP.
Attention : Le moteur Billancourt et le moteur Cléon ne tournant pas dans le même sens....les boites/ponts associés sont donc différents ! Si le pont est "réversible" moyennant quelques modifications (montage de la couronne de différentiel symétrique), la boite n'est pas interchangeable.

Transmission :
- Trois arbres assurent la transmission du mouvement vers le pont arrière.
Si deux arbres à cardans et un arbre fixe central en "Y" équipent la majorité des modèles, il est à noter que les premières versions recevaient un arbre fixe avec flector au niveau du pont.
- Pour la transmission du pont aux roues arrière, les premières générations recevrons des cardans à croisillons et coulisseaux, puis ils seront remplacés en juin 1979 par des cardans homocinétiques modernes identiques à ceux montés à l'avant.
- Les kits Sinpar ne possèdent pas de différentiel inter-pont provoquant la détérioration de bon nombre de kit suite à une mauvaise utilisation des 4 roues motrices (cf. plus bas).
Transmission 4L Sinpar
Transmission 4L Sinpar

Pont arrière :
Quel que soit le couple conique présent au niveau boite de vitesse, le pont est toujours en rapport 8x33.

L'écart de démultiplication par rapport à la boite de vitesse est rattrapé par les trois pignons du nez de boite.
pont arrière 4L Sinpar

Bras de suspension arrière :
Ils sont modifiés afin de pouvoir réceptionner les cardans. Ils sont la plupart du temps en tôle et ils vieillissent assez mal mais il peut arriver d'en trouver en fonte.
Les roulements de roues sont les même que ceux de l'avant ce qui est quand même bien pratique pour les trouver aujourd'hui.
Bras arrière 4L Sinpar

Réservoir :
Le réservoir est modifié afin de prendre la place de la roue de secours. Cette dernière n'ayant plus de place sous la voiture est rangée dans l'habitacle. Le bouchon de remplissage reste quand à lui placé au même endroit et la capacité du réservoir ne varie pas.

Commande de passage en 4 roues motrices :
Sur les premières générations de 4L le pont n'étant pas débrayable le passage en 4 roues motrices se fait par une commande au niveau du tableau de bord qui crabote la boite de vitesse.
Ensuite dans le courant de l'année 1968, un second levier à été rajouté à coté du fauteuil conducteur permettant de désengager le pont arrière.
Rapidement ce levier disparait pour être remplacé par une commande à plusieurs positions sous le tableau de bord coté passager. Deux témoins lumineux de crabotage sont rajoutés.
Et sur les dernières générations, deux leviers de crabotage sont montés sur une console positionnée devant le bloc de chauffage entre les deux fauteuils avant. Les témoins lumineux de crabotage sont eux aussi déplacés sur cette console.

Levier crabotage tableau de bord 4L Sinpar   Commande crabotage pont arrière 4L Sinpar   Leviers de crabotage centraux 4L Sinpar
Levier de crabotage
du tableau de bord
  Levier de crabotage du pont
arrière à partir de 1969
  Console de crabotage sur les
derniers modèles de Sinpar

Dans tout les cas il faut craboter d'abord le pont (lorsque c'est possible) à vitesse lente (l'arbre de transmission se met à tourner selon la vitesse des roues arrières lorsque le véhicule est en mouvement), ensuite en roulant et en lâchant légèrement l'accélérateur, il faut craboter le la boite de vitesse.

Pour désarmer les 4 roues motrices on commence par la boite de vitesse puis le pont, l'opération étant plus facile en roulant.
Conduite et entretien 4L 4x4 Sinpar

La conduite en 4 roues motrices
Il est important de bien comprendre que la 4L 4x4 Sinpar n'est pas un 4x4 comme ceux que nous croisons aujourd'hui car cela reste une adaptation sur une automobile dont la mécanique n'était pas conçu pour recevoir cette greffe, avec toutes les contraintes et inconvénients que cela engendre.
L'absence de différentielle inter-pont implique que le kit Sinpar n'est pas conçu pour rouler en quatre roues motrices en troisième (ou plus) ou même à faible vitesse sur un revêtement à bonne adhérence car la distance que parcoure dans un virage le pont avant et le pont arrière n'est pas la même, provoquant une forte contrainte sur les différents pignons du kit lors du ripage des pneus. le système Sinpar est exclusivement conçu pour rouler à allure modérée sur un revêtement très glissant ou pour se sortir d'un mauvais pas à faible allure.