Démontage des trains roulants :
Le circuit de freins a déjà été retiré précédemment, sinon il n'est pas possible de démonter les trains. Je manque de photos pour tout le démontage, c'est bien dommage.
Pour démonter les bras inférieurs à l'avant il est nécessaire de déposer les barres de torsion, ce qui normalement ne doit pas être fait n'importe comment surtout pour des raisons de sécurité. Je traite le sujet dans un article sur le réglage des barres de torsion. Cependant à l'époque nous avions fait ça "à l'arrache" sans prendre de repère et je me suis longtemps demandé comment j'allais bien pouvoir les remonter mais finalement ce n'est pas si compliqué de retrouver le réglage normal.
Une fois les barres de torsion retirées, il faut déposer les amortisseurs, la barre anti-roulis, et le porte fusée. Il ne s'agit que de dévissage et il n'y a vraiment que les barres de torsions qui étaient compliquées à démonter.

Le démontage du train arrière m'a posé moins de problèmes car les barres de torsions sont beaucoup moins tendues, et que je ne me suis pas embêté à les extraire des bras En tout il y a juste une douzaine de 12 vis à retirer, pas de quoi s'en relever la nuit... C'est vraiment très simple et très agréable de travailler sur cette voiture.

Restauration :
Les trains roulants démontés ont été poncés afin d'éliminer au maximum les traces de rouille. J'ai réalisé ce ponçage à la main faute de connaitre quelqu'un possédant une sableuse. C'est long et fastidieux et bonjour les ampoules mais ça marche.
En flânant sur le net depuis j'ai découvert 2 méthodes qui permettent de faciliter cette étape :
- construction d'une cabine de sablage artisanal :
Sur le site 4L de Wirehead ou Sur le site Ma500.fr (restauration d'une Fiat 500)
- électrolyse :
Sur le site Ma500.fr (restauration d'une Fiat 500)
J'ai depuis eu l'occasion d'essayer par moi même l'électrolyse et comme le montre l'article que j'ai rédigé dessus, c'est radical. Je regrette de ne pas avoir découvert ça avant. confus2

Une partie de mon train arrière étant en fonte, pas de problème de corrosion, je me suis juste contenté d'un vigoureux brossage avec une brosse métallique quelconque.
Après cela les trains ont été traités à l'antirouille (convertisseur de rouille et traitement). Comme beaucoup de personnes je préfère le Rustol® au Frameto®, il est plus efficace et plus résistant dans le temps, sans compter son prix qui est légèrement moins cher. Je ne connais pas les autres marques par contre.

J'ai fini pas une couche de peinture en bombe et un petit peu de cire à corps creux dans les endroits que je n'ai pas pu atteindre avec le Rustol®, (intérieur du train arrière, intérieur des bras inférieurs du train avant).

Et voila ce que ça donne pour le train avant :
Restauration train avant 4L Restauration train avant 4L => Bras inférieur du train avant en cours de restauration
Restauration train avant 4L Restauration train avant 4L => Bras supérieur du train avant en cours de restauration

A cette étape il faut penser à vérifier l'état des silent-blocs des bras supérieurs et du support du triangle, et les changer si le caoutchouc est en mauvais état. Ca se fait normalement avec une presse mais avec un peu de méthode et un bon étau il est possible de les changer sans. Je ne les ai pas changés car ils me semblaient pouvoir supporter pas mal de kilomètres encore et que mes finances de l'époque étaient un peu serrées confus. Restauration train avant 4L Restauration train avant 4L

...et pour le train arrière :
Restauration train arrière 4L => Train arrière avant brossage, brut de démontage

Restauration train arrière 4L => Train arrière après brossage et/ou ponçage et traitement au Rustol® (qui lui donne cet aspect vernis)

Comme pour les trains avant, c'est le moment de vérifier l'état des silent-blocs et les changer si le caoutchouc est en mauvais état. La pièce métallique complète peut être rachetée neuve si besoin (je ne l'ai pas fait non plus pour la même raison que précédemment). Restauration train arrière 4L

Et enfin le remontage :
Pas très compliqué en réalité, il y a juste une petite subtilité pour revisser les bras avant dans une position adéquate. J'en ai aussi profité pour monter une barre anti-roulis de 4L fourgonnette F6 de diamètre plus important que celle d'origine.

Pas de souci non plus pour le train arrière malgré la réparation du longeron et le perçage du trou de boulon un peu hasardeux. Heureusement que Benjman était là cependant car je ne pense pas que j'aurai réussi le remontage tout seul. Là aussi j'ai monté la barre anti-roulis que j'avais récupéré sur la fourgonnette F6, cette barre n'existe que sur les versions fourgonnette et ne peux se monter que sur les trains en fonte. Après ça, ma 4L ne tiendra que mieux la route.

Remontage  train avant 4L restauré Remontage  trains 4L restaurés
La 4L avec les trains remontés

Suite de la restauration...