1er Ponçage
Gros morceau de travail... Toute la carrosserie à été poncée avec du papier P400. Les surfaces le permettant ont été faites avec une ponceuse électrique, les autres à la main et à la cale à poncer. J'ai utilisé un "gros grain" puisque la voiture à été intégralement apprêtée puis poncée de nouveau avec un papier 600 à l'eau par la suite.
J'aurais pu me passer d'un apprêtage complet en ponçant directement avec un grain de 600 voir 800 à l'eau, mais j'étais lancé alors je me suis fendu de quelques bidons d'apprêt (pas donnés d'ailleurs) et d'un coup de compresseur pour assurer la peinture finale.

Ponçage carrosserie 4L Ponçage carrosserie 4L Ponçage carrosserie 4L Ponçage carrosserie 4L

Rien de particulier dans le ponçage, c'est long et c'est chiant…

Débosselage en tout genre
Grosse partie de la restauration qui a duré un bon moment.
Je n'avais aucune connaissance en carrosserie et peu de contacts pour me donner les conseils qui vont bien. Je me suis cependant pas laissé démonter et me suis lancé là dedans comme ci de rien n'était.

La première étape fût de ressouder le bas des ailes avant que nous avions découpé puisque par méconnaissance je n'ai pas dissocié la carrosserie du châssis pour la restauration (j'ai honte…).

Réparation carrosserie 4L Réparation carrosserie 4L Réparation carrosserie 4L Réparation carrosserie 4L
Rattrapage de la découpe du bas des ailes avant (sans commentaires...)

Ceci fait, je me suis fendu de quelques pots de mastic de tout grain (mastic de remplissage, de finition,…) et j'ai commencé à me faire la main sur la 4L en rebouchant quelques bosses légères qui traînaient de-ci de-là.

Je vais passer sur tous les déboires et autres essais foireux, mais une chose est sûre, ça ne s'improvise pas. Au final et après quelques mois, des grandes quantités de mastic et beaucoup de temps passé, j'ai commencé à faire des trucs bien et j'ai pris le coup de main. J'ai d'ailleurs terminé par le capot qui était sacrément cabossé et que, sans vantardise, j'ai joliment rattrapé. Certes un œil expert trouverait vite les défauts et légers bossages toujours présent mais c'est quand même le jour et la nuit par rapport à son état lorsque je l'ai achetée.
(désolé, je manque de photos pour cette partie...)

Avec le recul je me rends compte que j'ai eu la main un peu lourde sur le mastic mais pas assez sur la masse pour débosseler la carrosserie. Cette 4L est mon coup d'essai donc tout est loin d'être parfait mais les restaurations suivantes seront mieux réalisées.


Apprêt et ponçage final...
Pour l'apprêt, rien de particulier non plus, les proportions du mélange sont indiquées sur les bidons et je les ai respectées scrupuleusement, la pose de l'apprêt ne demande pas de savoir particulier, c'est autrement moins compliqué qu'une peinture finale.
Pose de l'appret sur la carrosserie de la 4L Pose de l'appret sur la carrosserie de la 4L Pose de l'appret sur la carrosserie de la 4L Pose de l'appret sur la carrosserie de la 4L

Et enfin, après presque 3 ans, j'ai pu rapatrier ma 4L chez moi, juste histoire de finir le ponçage de l'apprêt et la carrosserie des portières et du capot avant de pouvoir l'emmener chez le peintre.
4L prète à passer en peinture 4L prète à passer en peinture
Dave et sa remorque Mon minuscule box..


Suite de la restauration…